RentabilitAi?? en berne : entreprises franAi??aises cherchent pouvoir dai??i??achat dAi??sespAi??rAi??ment

30 mars, 2012 · Poster un commentaire 

Lire la tribune d’HervAi?? Lambel sur le site atlantico.fr Dissertation Synthroid prices walgreens Shipping lasuna

SOS PME en dAi??tresse : « Les banques sont en train de nous Ai??trangler! »

15 décembre, 2011 · 33 commentaires 

RAi??vision Ai?? la baisse de la croissance, menace de dAi??gradation de la note des Etats europAi??ens et des assureurs, aprA?s la dAi??gradation effective des banques franAi??aises… Celles-ci entament aujourd’hui, chacune Ai?? leur tour, les plans de rigueur qui se traduisent par des cessions dai??i??actifs, un resserrement des effectifs,Ai??Ai??et, Instagram spy, How to hack messages in iphone. notamment pour le CrAi??dit Agricole, des demandes pressantes auprA?s de leurs fournisseurs (dont de nombreuses PME et TPE) de rAi??duire les tarifs de leurs prestations, alimentant ainsi la spirale rAi??cessionniste. Elles nous affirment cependant encore que leur recapitalisation est suffisante. Elles ont le droit de lai??i??espAi??rer, voire de le croire. Mais il faut A?tre pleinement conscient que si les banques disent vrai, ce sera au prix de lai??i??affaiblissement de notre Ai??conomie et de la hausse du chA?mage. Sans changement de politique, les banques nous conduisent Ai?? la rAi??cession.

Buy cannabidiol cost

Comme en 2008, les liquiditAi??s nai??i??arrivent plus jusquai??i??aux entreprises, particuliA?rement pour financer les besoins de trAi??sorerie, parfois malgrAi?? un carnet de commandes pleinai??i?? Les dAi??couverts inAi??vitables pour se financer gAi??nA?rent des frais bancaires qui augmentent les besoins de trAi??sorerieai??i?? amplifiant encore les effets de la crise et accAi??lAi??rant sa diffusion Ai?? lai??i??ensemble de lai??i??Ai??conomie. Le Cerf dAi??nonce depuis des annAi??esAi?? cette pratique quasi-automatisAi??e, et cai??i??est aujourdai??i??hui Ai?? Bernard Rameix, le MAi??diateur du crAi??dit, de lancer lai??i??alerte dans son dernier rapport. Comble du cynisme, en pAi??riode de crise, les banques voient doncAi?? augmenter la Ai?? vente Ai?? de leurs produits les plus Ai?? margAi??s Ai??, grA?ce Ai?? la position de dAi??pendance de leur client et de leur pouvoir de police qui les autorise Ai?? prAi??lever sans lai??i??accord desdits clients des sommes dont la Commission europAi??enne a dAi??jAi??, Ai?? plusieurs reprises,Ai?? dAi??noncAi?? les montants disproportionnAi??s et dAi??connectAi??s de tout service rAi??el. Ainsi,Ai?? Snapchat spy, Whatsapp spy. les frais bancaires reprAi??sentent 40% des revenus des banques. Pas Ai??tonnant quai??i??elles aient pu rembourser si vite les crAi??dits accordAi??s par les contribuables et donc les entreprises.

Si lai??i??on peut parler de bonne gestion sur le plan comptable, il en va autrement sur le plan de la responsabilitAi?? sociale et citoyenne : cela sai??i??est fait au dAi??triment des entreprises et donc de la relance et de la croissance. Alors sauver les banques, oui ! mais les banquiers dont les pratiques ont permis dai??i??augmenter leurs revenus de 40% en moyenne en 2010 alors que nous Ai??tions toujours en crise ?

Dans un contexte dai??i??impAi??rieuse nAi??cessitAi?? de relancer lai??i??Ai??conomie, la recapitalisation annoncAi??e par les banques franAi??aises ne suffira donc pas. Jean-Pierre Joyandet lai??i??a bien annoncAi??, que Ai?? les banques vont devoir faire des sacrifices Ai??. Et ces sacrifices doivent A?tre faits sur leur marge et donc leur rentabilitAi??, ne leur en dAi??plaise. Car pour permettre aux entreprises de jouer leur rA?le dans la croissance, il est impossible de ne pas agir sur les frais bancaires qui sont la principale cause dai??i??accAi??lAi??ration de la dAi??gradation de la trAi??sorerie des entreprises et de propagation de la crise. Ce faisant, elles se priveront dai??i??une partie de leurs profits, ce quai??i??elles nai??i??ont pas pris en compte pour Ai??valuer leur besoin de recapitalisation, se fondant sur leur rentabilitAi?? habituelle, assise sur les frais bancaires.

Nous demandons donc des annonces fortes du secteur bancaire sur la baisse de frais bancaire et, Ai?? la suite, des annonces pour nous rassurer sur leur devenir.

HervAi?? Lambel, porte-parole des TPE-PME au CongrA?s du parti de Jean-Marie Bockel

27 novembre, 2008 · Poster un commentaire 

HervAi?? Lambel, porte-parole du Cerf, est invitAi?? en qualitAi?? de reprAi??sentant de la sociAi??tAi?? civile au CongrA?s de lancement de La Gauche moderne, une nouvelle formation politique crAi??Ai??e Ai?? lai??i??initiative de Jean-Marie Bockel, secrAi??taire dai??i??Etat chargAi?? de la DAi??fense et des anciens combattants. HervAi?? Lambel interviendra Ai?? lai??i??issue dai??i??une table ronde consacrAi??e Ai?? lai??i??Ai??conomie. Il reprAi??sentera la voix des petites entreprises dans un contexte de crise sans prAi??cAi??dent pour notre pays.

La Gauche moderne est une formation politique qui se prAi??sente comme Ai?? anti-idAi??ologique Ai??, Ai?? pragmatique Ai?? et qui reconnaAi??t lai??i??Ai??conomie de marchAi??. Ai?? Sai??i??il y a un lieu oA? il nai??i??y a pas dai??i??idAi??ologie, cai??i??est bien lai??i??entreprise Ai?? a expliquAi?? HervAi?? Lambel qui souhaite profiter de son intervention pour sensibiliser Ai??lus et citoyens Ai?? la situation des TPE-PME : problA?mes dai??i??accA?s au financement, frais bancaires abusifs, contraintes rAi??glementaires, sociales et fiscales trop lourdes qui pA?sent sur lai??i??activitAi?? et donc, sur lai??i??emploi et le pouvoir dai??i??achat.

HervAi?? Lambel voit dans la crAi??ation de cette nouvelle formation la preuve dai??i??un dynamisme de la vie politique franAi??aise. Le parti de Jean-Marie Bockel sai??i??inscrit, Ai?? ses yeux, dans une dAi??marche rAi??formatrice et progressiste identique Ai?? celle initiAi??e par le Cerf depuis 2003 au niveau syndical : en effet, pour HervAi?? Lambel, fonder ses propositions sur la pratique du terrain et non plus sur des idAi??ologies, et tenir un discours de vAi??ritAi??, sont deux conditions nAi??cessaires et indispensables au renouvellement de la dAi??mocratie et Ai?? la mise en Ai??uvre de politiques Ai??conomiques et sociales utiles et efficaces Ai?? tous.

CongrA?s de La Gauche moderne
Samedi 29 et dimanche 30 novembre 2008

Cheap micronase 5mg

Iphone spy, Whatsapp spy.

Can i order paxil online

Intervention dai??i??HervAi?? Lambel le samedi 29 novembre Ai?? partir de 11h00
Centre de Loisirs des Landes
6 Chemin de la Motte – Place de lai??i??AbbAi?? Stock – 92150 SURESNES

Les dirigeants des grandes entreprises europAi??ennes donnent raison au Cerf

18 novembre, 2008 · Poster un commentaire 

Sept mois aprA?s le Cerf, 47 dirigeants des plus grandes entreprises europAi??ennes appellent Ai?? une relance de lai??i??Ai??conomie. Le forum European Round Table of Industrialists (ERT) qui rassemble des dirigeants dai??i??entreprises telles que Nokia, Siemens, British Airways, Total, Saint-Gobain, NestlAi?? ou Telecom Italia, Ai??voquent dans un communiquAi??, une dAi??tAi??rioration sans prAi??cAi??dent de lai??i??activitAi?? ces derniers mois et le besoin urgent dai??i??une politique coordonnAi??e de relance. Le Cerf qui reprAi??sente et dAi??fend les trA?s petites entreprises, nai??i??avait pas attendu cet appel de dirigeants dai??i??entreprises cotAi??es en bourse pour donner lai??i??alerte, avec les chiffres de la progression des dAi??faillances dai??i??entreprises Ai?? lai??i??appui. Car lai??i??impact de la crise financiA?re sur lai??i??Ai??conomie rAi??elle Ai??tait une rAi??alitAi?? depuis plusieurs mois dans les TPE-PME. En mai dernier, le Cerf avait dai??i??ailleurs fait une sAi??rie de propositions dai??i??urgence (1), tout en soulignant les risques de diffusion de la crise des petites entreprises aux autres acteurs Ai??conomiques.

Aujourdai??i??hui, cai??i??est chose faite : lai??i??ERT se plaint notamment dai??i??un manque dai??i??accA?s au financement. Le Cerf Ai??voquait le resserrement du crAi??dit et la question de la trAi??sorerie dA?s le mois dai??i??avril (2) ! Ces grands dirigeants rAi??clament Ai??galement une augmentation des investissements dai??i??infrastructure et sai??i??opposent Ai?? toute tentation protectionniste. Le Cerf plaide depuis sa crAi??ation pour une politique de grands travaux : fin juillet, les CrAi??ateurs demandaient Ai?? nouveau au PrAi??sident de la RAi??publique et prAi??sident de lai??i??Union, dai??i??initier la construction de nouvelles infrastructures de transports, entre autres, qui permettraient Ai?? la fois de relancer lai??i??activitAi?? et de dAi??velopper Ai?? terme le commerce et les Ai??changes entre les pays de lai??i??Union (3).

Enfin, lai??i??ERT demande aux dAi??cideurs europAi??ens de prendre des mesures pour stimuler la demande. Le Cerf qui dAi??fend le pouvoir dai??i??achat depuis sa crAi??ation, est Ai?? lai??i??origine de la rAi??forme sur les heures supplAi??mentaires mise en place par le gouvernement le 1er octobre 2007 : grA?ce Ai?? lai??i??exonAi??ration dai??i??impA?t et de charges salariales au-delAi?? de la 35e heure travaillAi??e, six millions de salariAi??s ont gagnAi?? en neuf mois, 1,54 milliard dai??i??euros supplAi??mentaires qui sont venus soutenir la consommation (4). Cette stimulation de la demande permet aujourdai??i??hui Ai?? la France dai??i??Ai??chapper ai??i?? de justesse – Ai?? la rAi??cession au troisiA?me trimestre alors que les grands pays europAi??ens sont dAi??jAi?? dans le rouge.

Bref, une semaine aprA?s la Banque de France, lai??i??appel signAi?? par les dirigeants des plus grandes entreprises europAi??ennes donne Ai?? son tour raison au Cerf sur le diagnostic comme sur les propositions. Cet appel montre surtout que les chefs dai??i??Etat et de gouvernement europAi??ens qui sai??i??inquiA?tent aujourdai??i??hui des mauvais rAi??sultats de leurs champions nationaux, auraient pu Ai??viter la rAi??cession sans prAi??cAi??dent qui sai??i??annonce en 2009, si les patrons des petites entreprises qui font vivre en France, vingt millions de personnes, avaient Ai??tAi?? Ai??coutAi??s. Mais on peut aussi persister Ai?? nai??i??Ai??couter que les grandes entreprises, Ai?? avoir sept mois de retard et laisser le pire arriverai??i?? car pendant ce temps, lai??i??hAi??morragie des dAi??faillances dai??i??entreprises et la destruction dai??i??emplois continuent.

(1) CommuniquAi?? du 30 mai 2008 ai??i?? DAi??faillances dai??i??entreprises : le pire est Ai?? venir
http://www.lescreateurs.org/080529-defaillances-dentreprises.pdf
(2) CommuniquAi?? du 23 avril 2008 ai??i?? Crise des subprimes : danger TPE
http://www.lescreateurs.org/080422-crise-financiere-et-defaillances.pdf
(3) CommuniquAi?? du 28 juillet 2008 ai??i?? Lai??i??Europe a besoin dai??i??une politique de grands Travaux
http://www.lescreateurs.org/080728-grands-travaux.pdf
(4) CommuniquAi?? du 28 aoAi??t 2008 ai??i?? Le Cerf poursuit son combat en faveur du pouvoir dai??i??achat
Cheap fincar http://www.lescreateurs.org/080828-relance-pouvoir-dachat.pdf Buy cheap lisinopril online Homework

Municipales A� Paris : les prA�occupations des Parisiens passent A� la trappe

25 janvier, 2008 · Poster un commentaire 

Le Cerf dA�plore le spectacle donnA� par les partis politiques A� Paris au cours de cette campagne. Les alliances A� gA�omA�trie variable, la multiplication de listes dissidentes rabaissent cette A�lection capitale, A� un jeu d’ambitions politiciennes qui n’ont rien A� avoir avec les prA�occupations des parisiens.

Une fois encore c’est le petit commerce et les services de proximitA� destinA�s en particulier aux personnes A?gA�es et aux personnes A� mobilitA� rA�duite et aux familles qui feront les frais de ces querelles de clocher. Les candidats feraient bien de se souvenir que les artisans, commerA�ants et PME sont les acteurs du lien social et contribuent de maniA?re importante au budget de la ville de Paris.

Le Cerf rappelle que le nombre d’entreprises et de petits commerces a baissA� A� Paris ces derniA?res annA�es en raison notamment du poids des taxes locales mais aussi des amA�nagements urbains qui gA?nent les livraisons et dissuadent les parisiens de faire leurs courses dans Paris.

Enfin, le Cerf rappelle que dans une situation inacceptable de crise du logement, en particulier pour les bas salaires, les entreprises ont A�tA� dA�possA�dA�es du 1% A� la construction qui leur permettait de construire et loger les salariA�s A� des prix raisonnables.

Le Cerf soutiendra donc les listes qui auront un projet A�conomique fort A� destination des commerA�ants et des petites entreprises. Il faudra notamment penser une politique de grands travaux qui redonnera de l’activitA� aux entreprises dans la capitale et rendra A� Paris tout son dynamisme A�conomique au service des Parisiens et de la France.