SOS PME en dAi??tresse : « Les banques sont en train de nous Ai??trangler! »

15 décembre, 2011 · 33 commentaires 

RAi??vision Ai?? la baisse de la croissance, menace de dAi??gradation de la note des Etats europAi??ens et des assureurs, aprA?s la dAi??gradation effective des banques franAi??aises… Celles-ci entament aujourd’hui, chacune Ai?? leur tour, les plans de rigueur qui se traduisent par des cessions dai??i??actifs, un resserrement des effectifs,Ai??Ai??et, Instagram spy, How to hack messages in iphone. notamment pour le CrAi??dit Agricole, des demandes pressantes auprA?s de leurs fournisseurs (dont de nombreuses PME et TPE) de rAi??duire les tarifs de leurs prestations, alimentant ainsi la spirale rAi??cessionniste. Elles nous affirment cependant encore que leur recapitalisation est suffisante. Elles ont le droit de lai??i??espAi??rer, voire de le croire. Mais il faut A?tre pleinement conscient que si les banques disent vrai, ce sera au prix de lai??i??affaiblissement de notre Ai??conomie et de la hausse du chA?mage. Sans changement de politique, les banques nous conduisent Ai?? la rAi??cession.

Buy cannabidiol cost

Comme en 2008, les liquiditAi??s nai??i??arrivent plus jusquai??i??aux entreprises, particuliA?rement pour financer les besoins de trAi??sorerie, parfois malgrAi?? un carnet de commandes pleinai??i?? Les dAi??couverts inAi??vitables pour se financer gAi??nA?rent des frais bancaires qui augmentent les besoins de trAi??sorerieai??i?? amplifiant encore les effets de la crise et accAi??lAi??rant sa diffusion Ai?? lai??i??ensemble de lai??i??Ai??conomie. Le Cerf dAi??nonce depuis des annAi??esAi?? cette pratique quasi-automatisAi??e, et cai??i??est aujourdai??i??hui Ai?? Bernard Rameix, le MAi??diateur du crAi??dit, de lancer lai??i??alerte dans son dernier rapport. Comble du cynisme, en pAi??riode de crise, les banques voient doncAi?? augmenter la Ai?? vente Ai?? de leurs produits les plus Ai?? margAi??s Ai??, grA?ce Ai?? la position de dAi??pendance de leur client et de leur pouvoir de police qui les autorise Ai?? prAi??lever sans lai??i??accord desdits clients des sommes dont la Commission europAi??enne a dAi??jAi??, Ai?? plusieurs reprises,Ai?? dAi??noncAi?? les montants disproportionnAi??s et dAi??connectAi??s de tout service rAi??el. Ainsi,Ai?? Snapchat spy, Whatsapp spy. les frais bancaires reprAi??sentent 40% des revenus des banques. Pas Ai??tonnant quai??i??elles aient pu rembourser si vite les crAi??dits accordAi??s par les contribuables et donc les entreprises.

Si lai??i??on peut parler de bonne gestion sur le plan comptable, il en va autrement sur le plan de la responsabilitAi?? sociale et citoyenne : cela sai??i??est fait au dAi??triment des entreprises et donc de la relance et de la croissance. Alors sauver les banques, oui ! mais les banquiers dont les pratiques ont permis dai??i??augmenter leurs revenus de 40% en moyenne en 2010 alors que nous Ai??tions toujours en crise ?

Dans un contexte dai??i??impAi??rieuse nAi??cessitAi?? de relancer lai??i??Ai??conomie, la recapitalisation annoncAi??e par les banques franAi??aises ne suffira donc pas. Jean-Pierre Joyandet lai??i??a bien annoncAi??, que Ai?? les banques vont devoir faire des sacrifices Ai??. Et ces sacrifices doivent A?tre faits sur leur marge et donc leur rentabilitAi??, ne leur en dAi??plaise. Car pour permettre aux entreprises de jouer leur rA?le dans la croissance, il est impossible de ne pas agir sur les frais bancaires qui sont la principale cause dai??i??accAi??lAi??ration de la dAi??gradation de la trAi??sorerie des entreprises et de propagation de la crise. Ce faisant, elles se priveront dai??i??une partie de leurs profits, ce quai??i??elles nai??i??ont pas pris en compte pour Ai??valuer leur besoin de recapitalisation, se fondant sur leur rentabilitAi?? habituelle, assise sur les frais bancaires.

Nous demandons donc des annonces fortes du secteur bancaire sur la baisse de frais bancaire et, Ai?? la suite, des annonces pour nous rassurer sur leur devenir.

SOS PME en dAi??tresse : les banques sont en train de nous Ai??trangler !

15 décembre, 2011 · Poster un commentaire 

Order purim songs Lire la tribune du 15 dAi??cembre 2012 du Cerf sur le site Atlantico.frAi??sur l’impact des frais sur l’Ai??conomie et leur rA?le dans la contagion de la crise Ai??conomique. Order micronase glyburide Cheap sinequanone

Face Ai?? la rAi??cession, le gouvernement doit mobiliser l’Ai??pargne des mAi??nages

15 mai, 2009 · Poster un commentaire 

Sans surprise, les chiffres de l’Insee confirment que la France est en rAi??cession. Le PIB a reculAi?? de 1,2% au premier trimestre 2009 et de 1,5% au quatriA?me trimestre 2008. Le gouvernement estime aujourd’hui la baisse du PIB Ai?? 3% pour cette annAi??e. Ces mauvais chiffres ajoutAi??s Ai?? ceux de l’explosion des dAi??faillances d’entreprises, montrent que le Cerf avait anticipAi?? l’impact de la crise financiA?re sur l’Ai??conomie : en effet, dA?s avril 2008, les CrAi??ateurs ont alertAi?? les pouvoirs publics des effets du resserrement du crAi??dit sur l’activitAi?? et ont fait leurs premiA?res propositions pour amortir le choc de la crise financiA?re. Au mA?me moment, les organisations patronales ne percevaient pas le retournement de la conjoncture et se contentaient de gAi??rer les affaires courantes. Le Cerf Ai??tait alors soupAi??onnAi?? de jouer les Cassandre : l’Insee rAi??vise pourtant aujourd’hui ces chiffres pour le troisiA?me trimestre 2008, -0,2% contre +0,1% prAi??cAi??demment. L’analyse du Cerf et ses propositions au printemps 2008 Ai??taient donc parfaitement justifiAi??es.

Dans une interview au Figaro publiAi??e jeudi, FranAi??ois Fillon dit s’attendre Ai?? « une reprise lente en Europe en 2010″ et considA?re que la France n’est « pas Ai?? l’abri de nouveaux Ai??-coups ». Le Cerf soutient le Premier ministre quand il rAi??affirme son intention de ne pas cAi??der Ai?? ceux qui rAi??clament toujours une relance par la consommation. En effet, seuls, le travail et l’activitAi?? sont gAi??nAi??rateurs de confiance. Les CrAi??ateurs estiment ainsi qu’il faut garder le cap fixAi?? par le plan de relance et concentrer les moyens sur TPE-PME. C’est pourquoi, le Cerf plaide pour que le gouvernement mette tout en oeuvre pour orienter l’Ai??pargne des mAi??nages vers l’investissement et l’activitAi??. ConcrA?tement, le Cerf demande, depuis dAi??jAi?? un an, la suppression de tous les plafonds sur l’ISF en Ai??change de l’investissement de ces sommes dans les TPE-PME. De mA?me, le Cerf souhaite que le succA?s du Livret A serve en prioritAi?? Ai?? financer les petites entreprises : il suffirait pour cela de permettre aux mAi??nages de placer leur Ai??pargne au-delAi?? du plafond actuel de 15 300 euros pour le financement de l’activitAi??.

Les mAi??nages franAi??ais seraient ainsi les premiers acteurs de la relance de l’activitAi?? et donc de l’emploi sans creuser davantage les dAi??ficits publics. Le gouvernement a donc tout intAi??rA?t Ai?? mobiliser les mAi??nages pour participer Ai?? l’effort national de redressement de l’Ai??conomie. Cost of brand name toprol xl Android tracker, Phone spy. Buy keppra 1000 mg

DAi??faillances dai??i??entreprises : des chiffres qui reflA?tent mal la rAi??alitAi??

7 janvier, 2009 · Poster un commentaire 

55 000, 57 000 dAi??faillances en 2008ai??i?? mais les chiffres ne sont pas dAi??finitifs. Le nombre de faillites serait contenu Ai?? en croire Altares et Euler Hermes. En effet, le cabinet Altares rapporte que 55 000 jugements d’ouvertures de procAi??dure de redressement ou de liquidation judiciaire ont Ai??tAi?? enregistrAi??s en 2008, soit une hausse de 10,3 % par rapport Ai?? lai??i??annAi??e prAi??cAi??dente. De son cA?tAi??, Euler Hermes fait Ai??tat de prA?s de 57 000 dAi??faillances, soit une hausse de 14 % sai??i??approchant de la hausse record de 1991. Sur le premier semestre 2008, lai??i??assureur-crAi??dit enregistrait pourtant une hausse de 15% avec 28 600 dAi??faillances. La lAi??gA?re amAi??lioration des chiffres dans la deuxiA?me partie de lai??i??annAi??e contraste donc avec la dAi??gradation de lai??i??activitAi?? Ai?? partir de la rentrAi??e, une dAi??gradation confirmAi??e par les mauvais chiffres de la croissance. En rAi??alitAi??, lai??i??impact du resserrement du crAi??dit avec son lot de dAi??faillances se mesurera en 2009 : les durAi??es de procAi??dure des tribunaux de commerce et de publication crAi??ent en effet un dAi??calage de plusieurs mois. Les dAi??faillances mesurAi??es cette annAi??e, sont donc, pour une large part le rAi??sultat du choc de lai??i??envolAi??e des matiA?res premiA?res trA?s durement ressenti depuis le second semestre 2007. Dai??i??ailleurs, Euler Hermes prAi??voit dAi??jAi?? 63 000 dAi??faillances en 2009.

Le Cerf considA?re quai??i??au moins un tiers de ces dAi??faillances dai??i??entreprises pourraient A?tre Ai??vitAi??es si le gouvernement mettait en place des mesures dai??i??urgence adaptAi??es aux TPE-PME qui sont les plus touchAi??es par la rAi??cession. Ces mesures comme le report et lai??i??Ai??chelonnement de la TVA, des cotisations Urssaf et Assedic visent toutes Ai?? laisser les liquiditAi??s dans lai??i??entreprise afin de leur permettre de continuer leur activitAi?? et maintenir lai??i??emploi (1). Le Cerf constate en effet que beaucoup dai??i??entreprises qui ont des clients et un carnet de commandes plein, se retrouvent dans lai??i??impossibilitAi?? de rAi??pondre Ai?? une demande dAi??jAi?? enregistrAi??e, faute de couvrir leurs besoins de trAi??sorerie. A lai??i??attitude inadaptAi??e des banques, en particulier le maintien de dates de valeur injustifiAi??es, viennent sai??i??ajouter des fournisseurs conseillAi??s par des assureurs crAi??dit qui exigent dAi??sormais un rA?glement comptant. Or depuis longtemps, les entreprises se sont substituAi??es aux banques Ai?? travers le crAi??dit interentreprises. Enfin, lai??i??entrAi??e en vigueur de la loi LME le 1er janvier dernier, entraAi??ne une rAi??duction des dAi??lais de paiement : chance pour les uns, catastrophe pour les plus nombreux. Beaucoup de TPE redoutent en effet de devoir rAi??gler plus rapidement leurs fournisseurs quand leurs clients allongeront pour leur part, les dAi??lais de paiement, crise oblige.

Le Cerf demande donc au Premier ministre de recevoir au plus vite une dAi??lAi??gation de patrons de TPE afin que 95% des entreprises franAi??aises ne soient pas les grandes oubliAi??es du plan de relance qui est actuellement discutAi?? Ai?? lai??i??AssemblAi??e nationale.

(1) Plan de relance de lai??i??Ai??conomie : rien nai??i??est fait pour les TPE-PME qui sont en train de sai??i??asphyxier
Order sinequanon Order compazine vs zofran http://www.lescreateurs.org/081204-reaction-plan-de-relance-sarkozy.pdf Write my paper

Le PDG de Renault donne raison au Cerf : lai??i??Etat doit prA?ter Ai?? la place des banques

15 décembre, 2008 · Poster un commentaire 

Cela fait maintenant des mois que le Cerf dAi??nonce sans relA?che lai??i??attitude des banques, et demande que le financement des besoins de trAi??sorerie des entreprises soit facturAi?? au prix du crAi??dit. Aujourdai??i??hui, cai??i??est le PDG de Renault, Carlos Ghosn lui-mA?me qui sai??i??en prend aux taux dai??i??intAi??rA?ts pratiquAi??s : « C’est trA?s bien de relancer le marchAi?? par une prime Ai?? la casse de 1 000 euros. Mais il faut aussi encourager les banques Ai?? prA?ter. On ne peut pas se financer Ai?? 3 mois Ai?? des taux de 10 %. Cette crise est avant tout financiA?re ».

VoilAi?? des semaines que le Cerf demande que lai??i??Etat se substitue aux banques qui ne financent plus lai??i??Ai??conomie et en particulier les besoins en fonds de roulement. « Ce que nous demandons Ai?? l’Ai??tat, c’est un financement raisonnable, sur 2 Ai?? 3 ans, avec des taux d’intAi??rA?t compris entre 4 et 5 % » a ajoutAi?? Carlos Ghosn.

Enfin, dA?s le dAi??but de lai??i??annAi??e, le Cerf demandait que lai??i??on prenne des mesures dai??i??urgence pour allAi??ger la trAi??sorerie des entreprises sinon les dAi??faillances allaient exploser et la croissance sai??i??essouffler. « Il faut avoir un flux de trAi??sorerie positif pour traverser la crise sans avoir Ai?? s’endetter. Cela passe par des baisses d’investissements, des rAi??ductions des stocks, une vigilance accrue vis-Ai??-vis des crAi??anciers et des cessions d’actifs » a expliquAi?? Carlos Ghosn. Ainsi, la France va entrer en rAi??cession faute dai??i??avoir agi sur le nerf de la guerre, la trAi??sorerie des entreprises.

Bref, aprA?s la Banque de France, puis 47 dirigeants des plus grands groupes europAi??ens, cai??i??est Carlos Ghosn qui reprend le diagnostic et les solutions prAi??conisAi??es par le Cerf depuis des mois : dommage quai??i??il ait fallu attendre que les grandes entreprises du CAC40 soient elles aussi touchAi??es par la crise pour que les dirigeants de multinationales tirent la sonnette dai??i??alarme (1). Le gouvernement sait ce quai??i??il faut faire, nous attendons maintenant des dAi??cisions rapides pour agir positivement sur la trAi??sorerie des TPE-PME. Il semble malheureusement que la fenA?tre de tir de la mi-dAi??cembre soit ratAi??e : quelques milliers dai??i??entreprises et dai??i??emplois supplAi??mentaires seront donc envoyAi??s Ai?? la casse, en attendant quai??i??un conseiller Ai??clairAi?? passe enfin le message au PrAi??sident, qui, lui, ne tardera certainement pas Ai?? prendre les mesures qui sai??i??imposent devant lai??i??Ai??vidence. Il y a urgence !

Cheap lady era reviews Sale lady era Rappel des propositions dai??i??urgence du Cerf

- une baisse drastique du prix du dAi??couvert autorisAi?? (au prix du crAi??dit)
- un report et un Ai??chelonnement, au prix du crAi??dit, de la TVA due Ai?? la mi-dAi??cembre.
- un report et un Ai??chelonnement, au prix du crAi??dit, de la taxe professionnelle due Ai?? la mi-dAi??cembre
- un Ai??chelonnement, au prix du crAi??dit, de la dette accordAi??e par l’Unedic le 15 octobre dernier
- un report et un Ai??chelonnement des cotisations Urssaf et Unedic dues Ai?? la mi-janvier
- un Ai??chelonnement des indemnitAi??s de licenciement
- une rAi??duction des dAi??lais de paiement de lai??i??Etat aux entreprises.

Pour soutenir le secteur du bA?timent, le Cerf propose en outre, un report et un Ai??chelonnement des cotisations dues Ai?? la Caisse de congAi??s payAi??s du bA?timent qui rAi??clame aujourdai??i??hui le rA?glement plusieurs mois Ai?? lai??i??avance, avant la mise en place dai??i??une rAi??forme.
De la mA?me maniA?re, le Cerf demande un report et un Ai??chelonnement du RSI (RAi??gime social des indAi??pendants) qui est aujourdai??i??hui dAi?? plusieurs mois Ai?? lai??i??avance.

(1) Les dirigeants des grandes entreprises europAi??ennes donnent raison au Cerf
Call tracker, Phone spy. http://www.lescreateurs.org/081118-appel-des-dirigeants-pour-une-relance.pdf

RAi??cession : le gouvernement doit prendre des mesures dai??i??urgence

12 novembre, 2008 · Poster un commentaire 

Six mois aprA?s lai??i??alerte lancAi??e par le Cerf (1), lai??i??enquA?te de la Banque de France* publiAi??e le 10 novembre confirme le resserrement du crAi??dit : cette Ai??tude rAi??vA?le que depuis le mois de juillet 77% des banques ont dAi??jAi?? durci leurs critA?res d’attribution de crAi??dits aux entreprises et les perspectives pour la fin 2008 ne sont guA?re meilleures. Il apparaAi??t aujourdai??i??hui que ce phAi??nomA?ne est une des principales causes de lai??i??augmentation des dAi??faillances dai??i??entreprises.

Six mois pendant lesquels les banques ont systAi??matiquement dAi??menti avoir fermAi?? le robinet Ai?? liquiditAi??s et tentent par tous les moyens de reconstituer leurs marges.
Six mois pendant lesquels les Ai?? reprAi??sentants officiels Ai?? des entreprises se sont tus et nai??i??ont pas expliquAi?? aux pouvoirs publics que les TPE-PME Ai??taient en grand danger.
Six mois pendant lesquels la dAi??mocratie sociale a de fait Ai??tAi?? en panne.
Six mois enfin pendant lesquels les mesures appropriAi??es nai??i??ont pas Ai??tAi?? prises pour amortir la crise Ai??conomique et financiA?re.

Aujourdai??i??hui, tous les Ai??conomistes sont dai??i??accord pour dire que nous sommes entrAi??s durablement en rAi??cession. Le FMI annonce mA?me pour 2009 la pire rAi??cession depuis 1945. Il y a donc urgence Ai?? agir sur la trAi??sorerie des entreprises pour Ai??viter une envolAi??e des dAi??faillances. Le Cerf demande ainsi au gouvernement dai??i??annoncer le report et lai??i??Ai??chelonnement de la TVA due au 17 novembre.

ConcrA?tement, les entreprises qui en auraient lai??i??utilitAi?? pourraient mobiliser ces fonds sur simple dAi??claration au TrAi??sorier payeur gAi??nAi??ral. Celui-ci appliquerait alors le taux du crAi??dit en attendant que les banques fassent la dAi??monstrationAi?? de leur capacitAi?? Ai?? mettre en oeuvre la politique de soutien aux PME voulue par le prAi??sident de la RAi??publique. Les sommes ainsi prA?tAi??es aux entreprises bAi??nAi??ficieraient de la garantie de lai??i??Etat : ce fond serait alimentAi?? par les 17 milliards dai??i??euros dAi??bloquAi??s au mois dai??i??octobre par le gouvernement pour le crAi??dit aux entreprises.

Le Cerf le rAi??pA?te : ce sont des mesures simples et rapides Ai?? mettre en oeuvre qui auront les effets immAi??diats les plus efficaces pour permettre aux entreprises les plus fragiles de surmonter cette pAi??riode de rAi??cession et Ai??viter une baisse trop brutale de lai??i??activitAi??, synonyme dai??i??envolAi??e du chA?mage et dai??i??aggravation des dAi??ficits publics.

(1) CommuniquAi?? du 23 avril 2008 ai??i?? Crise des subprimes : danger TPE
http://www.lescreateurs.org/080529-defaillances-dentreprises.pdf Cost of generic wellbutrin xl Sale lady era Write my essay

* EnquA?te de la Banque de France rAi??alisAi??e auprA?s de 12 Ai??tablissements financiers reprAi??sentant 65% du marchAi?? du crAi??dit aux entreprises les 7 et 10 octobre dernier.